Sauver l'euro, mais comment ?

le
0
Fotolia
Fotolia
L'alerte passée, faut-il tout remettre à plat ? 
La dégringolade des marchés en juillet 2011 au plus fort des spéculations contre l'euro a terrifié les milieux financiers et politiques qui, depuis, se sont bon an mal an entendus pour défendre la cause de la monnaie commune. Dans leur tentative de dédramatiser un éclatement de l'euro, et dans l'objectif de ne pas en laisser l'exclusivité à des partis politiques extrémistes, quatre jeunes journalistes Franck Dedieu, Benjamin Masse-Stamberger, Béatrice Mathieu et Laura Raim, tentent dans leur ouvrage « Casser l'Euro pour sauver l'Europe » d'explorer des portes de sortie. Mais ils se livrent surtout à une charge en règle contre l'imprévoyance des artisans de l'euro. De Jacques Rueff à François Hollande, en passant par Jacques Delors, Angela Merkel, tous sont jugés enfermés dans une « idéologie fossilisée » et «une mécanique devenue folle ». Sous leur plume enrichie de nombreuses citations et références, tout le cheminement européen semble se réduire à un marchandage mesquin et désastreux. Voilà nos auteurs épinglant les discours et les mensonges "analgésiants". Ils relatent les premières années d'euphorie la "croyance aveugle" aux vertus de l'union, "l'ivresse" liée à la baisse des taux d'intérêt des premières années, la confiance prêtée au libéralisme économique comme moyen d'harmonisation. Ils dénoncent l'érection de « tabous infranchissables

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant