Sauver des pandas en regardant des films X

le
0
Deux Italiens tentent de lancer une plateforme de vidéos pornographiques sur laquelle la publicité générée contribuera au financement de projets philanthropiques.

Le sexe peut sauver l'Amazonie. C'est le postulat de deux entrepreneurs italiens, Riccardo Zilli et Marco Annoni. L'un est urbaniste, le second, docteur en philosophie. Ils proposent d'utiliser les recettes publicitaires liées à la pornographie sur Internet qui, selon eux, représenteraient 100 milliards de dollars par an, pour financer des projets philanthropiques. «Si on gagnait ne serait-ce que 1% de ce que le porno génère, vous imaginez le nombre d'initiatives que l'on pourrait financer avec 1 milliard de dollars?», interrogent-ils sur le site Youphil.

Le principe? Comme sur des plates-formes vidéo telles que YouTube ou Dailymotion, les internautes pourront mettre en ligne, visionner et partager des contenus, ici de nature pornographique. Lorsqu'ils intégreront une vidéo, les membres de la communauté de Come4, du nom du projet, devront choisir une cause dite «charitable» comme la sauvegarde des pandas ou le développement de l'accès à l'eau potable. Les revenus de la ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant