Sauvadet renvoie Morin et Bayrou dos à dos

le
3
Pour le ministre de la Fonction publique, la stratégie du «ni droite ni gauche» a conduit Bayrou à «l'isolement».

Les députés du Nouveau Centre tous derrière Nicolas Sarkozy? C'est le v½u qu'a présenté le président du groupe Yvan Lachaud, mardi soir. «Nous sommes partenaires de la majorité présidentielle, et c'est à l'intérieur de celle-ci que nous entendons inscrire toute notre action», a expliqué le député du Gard, qui rencontrera vendredi Nicolas Sarkozy. À entendre plusieurs députés présents mardi soir, le «cas»Hervé Morin, président du Nouveau Centre et candidat à la présidentielle, serait maintenant «réglé».

«Rien n'est joué»

«Il n'aura jamais ses 500 signatures. C'est du pipeau», assurait ainsi un élu. «Sa candidature nous mène tous dans le mur, et suscite de plus en plus d'inquiétudes au Nouveau Centre, estimait pour sa part le ministre de la Fonction publique François Sauvadet. Je dis à Hervé: "Stop. Il n'y a pas de place pour une candidature NC dans le paysage politique d'aujourd'hui"». Quelques heures plus tôt, Hervé Morin assu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le mercredi 18 jan 2012 à 15:19

    JPi - A force de dépenser toujours plus qu’on gagne, sans assainir les finances, ces ‘polis tiques’ nous conduisent droit au triple CCC en 2012. C de Comprendre que la solution de la dette c’est diminuer les dépenses de l’état et pas augmenter les impôts. C de Courage pour obtenir enfin le premier plan de rigueur de l’état français. Il faut 180.000.000.000 euros d’emprunts en moins, rien que pour trouver l’équilibre. C de Centre, là où est peut être la solution du vote en 2012.

  • M4189758 le mercredi 18 jan 2012 à 15:18

    JPi - Tenir jusqu’à l’élection et après moi le déluge, c'est le programme de l'UMP. De la gauche - Devenir président et proposer les mêmes suicides économiques qu'en 81 . Je vote pour qui proposera la fin des abus: 1- Fin des 35 h , 2 - Plafonnement des retraites payées par l’état , 3 - Réduction (-20%) des salaires de la fonction publique européenne , 4 - Fin des niches fiscales, 5 - Taxation des parachutes dorés, des primes, des salaires mirobolants… « PARTAGER PLUS, LA PEUR EN MOINS »

  • paumont1 le mercredi 18 jan 2012 à 13:07

    être critiqué par un médiocre, Bayrou doit sourire dans son coin.