Saut à la perche (H) : Lavillenie en un saut, Menaldo en quatre

le
0
Saut à la perche (H) : Lavillenie en un saut, Menaldo en quatre
Saut à la perche (H) : Lavillenie en un saut, Menaldo en quatre

Renaud Lavillenie n'a eu besoin que d'un seul saut pour se qualifier pour la finale de saut à la perche aux Championnats du monde de Pékin. Le Français a effacé 5,70m à sa première tentative, alors que son compatriote Kevin Menaldo a dû passer en plusieurs étapes.

Renaud Lavillenie et Kevin Menaldo étaient les deux seuls Français en lice, samedi, aux qualifications de saut à la perche des Mondiaux de Pékin. Si le premier, à qui il ne manque que le titre de champion du monde, a attendu la barre des 5,70m - hauteur demandée pour aller directement en finale -, le second a préféré entrer progressivement dans le concours. C’est donc avec une première barre à 5,40m que le médaillé de bronze aux Championnats d’Europe l’an dernier a entamé ses Mondiaux. Une barre aisément effacée, tout comme celle de son deuxième essai à 5,55m. Idem à 5,65m, dernière barre avant celle des 5,70m.

Si ça ne passait pas pour Kevin Menaldo à son premier essai, Renaud Lavillenie donnait, lui, une véritable leçon de perche. Le champion olympique et recordman du monde, meilleure performeur mondial cette saison à 6,05m, effaçait ainsi avec une grande facilité la barre fatidique. Le voilà donc directement qualifié pour la finale. Avec déjà 10 concurrents qui ont validé leur billet à cette hauteur de barre au premier essai, Menaldo était alors dans l’obligation de s’en acquitter. Chose faite dès le deuxième essai pour celui qui a porté son record personnel à 5,81 m cet été. Il est quatorzième et se qualifie à son tour pour la finale de lundi.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant