Sauber : Entre espoirs et craintes pour 2016

le
0
Sauber : Entre espoirs et craintes pour 2016
Sauber : Entre espoirs et craintes pour 2016

Face à la montée en puissance de certaines écuries et l'arrivée de Haas, Sauber pourrait se retrouver en mauvaise position en 2016, ce que n'a pas caché la patronne de l'écurie suisse Monisha Kaltenborn. Une écurie qui a aussi passé un coup de gueule via une lettre au Père Noël.

2016 ne s’annonce pas sous les meilleurs auspices pour Sauber. L’écurie suisse, huitième au classement constructeurs en 2015, pourrait subir de plein fouet le retour en grâce de McLaren-Honda, mais aussi l’arrivée tonitruante de l’écurie Haas et le regain de forme de Manor, bien aidé par le moteur Mercedes. Des problèmes auxquels fait face Monisha Kaltenborn, patronne de l’écurie Sauber. « Nous avons Manor qui a entamé un nouveau partenariat avec Mercedes, et nous avons Haas qui débarque en F1 après avoir travaillé très étroitement avec Ferrari sur la conception de sa monoplace ces douze derniers mois. Donc, cela va devenir très compliqué d’inscrire ne serait-ce qu’un seul point, a-t-elle déclaré au magazine F1i. Si nous y parvenons l’an prochain, ce sera réellement au mérite. »

Une lettre au Père Noël particulière

L’écurie suisse a profité de la période des fêtes pour, elle-aussi, adresser ses doléances au Père Noël et elles visent directement les Top Teams et la FOM de Bernie Ecclestone. « Nous, chez Sauber F1, plaidons pour une distribution juste des revenus par la Formula One Management (FOM), qui améliorera le point de comparaison pour de nombreuses équipes » assure l’écurie Sauber, qui ajoute que « de nos jours, l’argent est une force dominante qui dicte la performance et, par conséquent, le succès d’une équipe ». L’écurie, qui a porté plainte devant l’Union Européenne sur le sujet de la redistribution des revenus commerciaux, a ajouté trois souhaits qui ne risquent pas d’être entendus. Sauber demande un « budget plafonné et la distribution équitable de l’argent de la FOM », des « règles simplifiées » et que la F1 écoute « davantage les souhaits des fans ». En conclusion, l’écurie Sauber a laissé un post-scriptum particulier : « Si d’autres équipes en F1 souhaitent l’inverse, déchire leurs lettres ! » Une lettre qui devrait faire parler dans le paddock.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant