Sassuolo, quand deux claques valent mieux qu'une

le
0
Sassuolo, quand deux claques valent mieux qu'une
Sassuolo, quand deux claques valent mieux qu'une

Ce dimanche midi, Sassuolo retrouve l'Inter Milan pour la première fois de la saison. Défaits deux fois 7 à 0 par les Nerazzurri lors de leurs deux premières saisons en Serie A, les Neroverdi débarquent cette année à San Siro avec un tout autre statut.

7 à 0. Au rugby, un essai transformé suffit. Au basket, à tout casser trois paniers. Au football en revanche, ça n'arrive quasiment jamais. Néanmoins, c'est bien sur ce résultat que s'est imposée l'Inter face à Sassuolo, non pas une, mais deux fois, à même pas un an d'intervalle ! Souvenez-vous. Pour leurs premiers pas en Serie A en 2013, les Neroverdi débutent par quatre défaites consécutives. Surtout, le 22 septembre, ils se font désosser une première fois par l'Inter de Walter Mazzarri. Rebelote le 14 septembre 2014, cette fois à San Siro où les hommes d'Eusebio Di Francesco sont à nouveau martyrisés par les Nerazzurri. Pis, ces très lourdes défaites s'inscrivent alors toutes deux comme le point noir d'un tableau déjà bien sombre. En 2013, les Neroverdi n'affichaient effectivement que 2 petits points après 7 journées. En 2014, c'était tout juste mieux, avec 4 points, toujours après 7 journées, mais aucune victoire non plus. Et pourtant, un an et demi plus tard, Sassuolo est toujours en Serie A. Avant de retrouver l'Inter ce dimanche midi, Sasôl s'impose même comme un candidat très crédible à une qualification en Ligue Europa en fin de saison. Comme quoi, une bonne claque remet bien les idées en place.

Une progression fulgurante


Se remémorer ces deux défaites permet surtout de se rendre compte à quel point la progression de Sassuolo a été fulgurante. En 2013/2014, les Neroverdi se sont sauvés miraculeusement avec à peine 34 points. La saison dernière, ils en ont engrangé la bagatelle de 49, avec 4 victoires lors des 4 dernières journées. Quant à cette saison, ils en sont déjà à 28 points après à peine 17 rencontres disputées. 6e de Serie A à égalité avec le Milan, mais avec un match en retard à disputer face au Torino le 20 janvier, Sassuolo peut vraiment rêver d'Europe. Avec un peu plus de réussite et de réalisme, les hommes d'Eusébio di Francesco auraient même quelques points de plus au compteur. Depuis le début de saison, ils ont en effet partagé 7 fois les points avec leurs adversaires, la plupart du temps en dominant la rencontre. Pour le coach de Sassuolo, qui s'est exprimé en conférence de presse après le nul rageant pour la reprise face à Frosinone (2-2), c'est d'ailleurs sur ce plan que son équipe doit progresser : "On doit être plus méchants…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant