Sarzeau : manifestation pour les langues régionales devant chez le Premier ministre

le
0
Sarzeau : manifestation pour les langues régionales devant chez le Premier ministre
Sarzeau : manifestation pour les langues régionales devant chez le Premier ministre

Une vingtaine de militants du collectif Ai'ta (En avant en Breton) ont manifesté samedi matin devant la résidence secondaire du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, à Sarzeau (Morbihan), pour réclamer la ratification par la France de la charte européenne des langues minoritaires.

«C'était la promesse 56 de François Hollande, elle n'est pas respectée», a expliqué un militant qui a souhaité conserver l'anonymat, déplorant qu'«il n'existe aucun statut juridique pour les langues régionales en France». Dans ses 60 engagements de candidat socialiste à l'élection présidentielle, le chef de l'Etat avait en effet assuré qu'il ferait «ratifier la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires».

En se rendant à Sarzeau, ils ont démonté une dizaine de panneaux signalétiques sur les routes et les ont déposés sur le chemin menant à la maison de la famille Ayrault, inoccupée mais cependant gardée par la gendarmerie. «Ces panneaux où notre langue n'a pas droit de cité sont autant de symboles de la répression qu'exerce l'Etat vis-à-vis du breton», fait valoir le collectif, qui milite pour la défense et la promotion de la langue bretonne dans l'ensemble de la vie publique. Ils ont demandé un entretien avec le directeur de cabinet du locataire de Matignon.

AUDIO. Ils ont doublé un film érotique en breton

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant