Sartorius: une nouvelle publication de qualité.

le
0

(CercleFinance.com) - Les trimestres se suivent et se ressemblent pour Sartorius Stedim Biotech, dont les comptes au 30 juin ont révélé une progression de l'activité et une amélioration des résultats. Le fournisseur pour l'industrie pharmaceutique a en outre révisé à la hausse sa projection de chiffre d'affaires annuel.

Une publication solide donc, une de plus, qui vaut à l'action d'occuper la deuxième place du SBF 120 derrière Seb. En hausse de 4,6%, elle affiche à présent un gain de près de 11% depuis le début de l'année et poursuit donc sur sa lancée. Le titre avait en effet bondi de 117% l'an passé pour signer la plus forte progression de l'indice en 2015.

Sartorius Stedim Biotech a généré un chiffre d'affaires de 508,8 millions d'euros au premier semestre, en croissance de 22,3% en glissement annuel. L'activité a notamment été soutenue par les acquisitions de BioOutsource et de Cellca.

Les prises de commandes ont pour leur part dépassé les attentes, affichant une hausse de 21,6% comparativement aux 6 premiers mois de l'exercice clos à 558,8 millions d'euros, alors que l'Ebitda a grimpé de 28% à 136,4 millions.

'SSB' se targue également d'une 'situation financière confortable', avec un endettement net mesuré à 108,6 millions d'euros à la fin juin.

Surtout, sa bonne dynamique au premier semestre a convaincu le management de revoir à la hausse l'objectif de chiffre d'affaires annuel. Celui-ci est en effet attendu désormais en hausse entre 17 et 20% à devises constantes, contre une précédente fourchette comprise entre 12 et 16%.

La marge d'Ebitda courant devrait pour sa part progresser d'environ un point et demi de pourcentage à taux de change constant, contre une augmentation d'un point envisagée auparavant, sachant qu'il s'est établi à 26,2% à fin 2015.

Portzamparc a réagi à cette publication, réajustant à la hausse son objectif de cours de 66 à 70 euros, tout en laissant son rating 'renforcer' inchangé. Le broker a par ailleurs recalibré à la hausse ses estimations de bénéfice par action (BPA) pour 2016 et 2017 de respectivement 6,7 et 2,6%. 'Cette publication dénote la bonne qualité des sous-jacents de la société, les marchés du vaccin et des anticorps monoclonaux (princeps et biosimilaires)', estime le courtier.

Les investisseurs semblent en convenir.

(G.D.)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant