Sarkozy veut «une armée de militants» UMP d'ici à 2017

le
3
Sarkozy veut «une armée de militants» UMP d'ici à 2017
Sarkozy veut «une armée de militants» UMP d'ici à 2017

Aux permanents de l'UMP, deux jours après son élection à la tête du parti, Nicolas Sarkozy avait demandé qu'ils se donnent à 100% «et bien au-delà». «Une tornade arrive», leur avait-il dit. Aux cadres, réunis ce samedi matin rue de Vaugirard (Paris XVe), l'ancien chef de l'Etat a demandé que «les fatigués» ou «les pas motivés» cèdent leur place. Le ton est donné. 

Dans une salle de réunion comble, figuraient son ancien adversaire à la présidence du parti, Bruno Le Maire, sans cravate, et des responsables fédéraux. Fidèle à lui-même, le président de l'UMP n'y est pas allé de main morte. Car Nicolas Sarkozy affiche un objectif très ambitieux : atteindre 500 000 adhérents pour 2017. «Il faut reconstruire un parti de militants. Je veux une armée de militants. Nous devons doubler nos effectifs, a-t-il lancé, selon son compte Twitter. Plus nous serons nombreux, plus nos adhérents seront représentatifs de la France dans son ensemble». Fin juin 2014, le parti comptait 170 000 adhérents à jour de leur cotisation, mais la campagne pour la présidence, et l'intégration des personnes ayant participé au Sarkothon, avaient permis de passer le corps électoral à un peu plus de 268 000 fin novembre.

Il recevra lui-même les nouveaux adhérents de passage à Paris

Pour cette quête de nouveaux soutiens, et de nouvelles cotisations qui rempliront les poches béantes de l'UMP, le secrétaire général de l'UMP Laurent Wauquiez fixera des contrats d'objectif à chaque fédération. «Ceux qui les rempliront auront une part plus grande des cotisations», aurait promis Sarkozy selon des participants. 

Le président a brandi d'autres carottes : un membre de l'équipe nationale assurera une sorte de permanence au siège parisien pour recevoir les adhérents de passage qui voudraient rencontrer un visage familier. Nicolas Sarkozy lui-même recevra personnellement les nouveaux adhérents du mois précédent. Et cinq militants ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sidelcr le samedi 13 déc 2014 à 21:54

    Quelle plaie celui là ! on a déjà donné , merci!

  • M3121282 le samedi 13 déc 2014 à 21:08

    du moment qu'il promet la lune, on y croit tous à l'ump, mais il pourrait promettre le paradis avec ces 1000 vierges comme chez les fous de dieu ce serait pareils, on y croit tous

  • dgui2 le samedi 13 déc 2014 à 16:39

    Celui-là est déjà en campagne. Dur, dur pour les deux autres "vieux" ringards (suivez mon regard)....