Sarkozy veut rallier la Chine à «son» G20

le
0
Le président chinois, Hu Jintao, a débuté ce jeudi une visite d'État en France, jugée «stratégique» par l'Élysée.?

La France déploie un confortable tapis rouge pour le président chinois, en visite d'État en France, pendant deux jours. Le chef de l'État est allé, en personne, attendre le président chinois et son épouse à leur descente d'avion à 13 h 30, ce jeudi, à Orly. Il doit ensuite lui accorder les honneurs militaires aux Invalides. Après une cérémonie de signature de contrats, cet après-midi, à l'Élysée, Nicolas Sarkozy accompagnera son homologue chinois, demain, à Nice, destination choisie par Hu Jintao, qui avait exprimé le souhait de visiter la Côte d'Azur.

Hu Jintao était déjà venu en visite d'État en France, il y a six ans, en 2004… autant dire une éternité. Depuis, à la faveur de la crise, la Chine est devenue la deuxième puissance économique de la planète, derrière les États-Unis, dépassant le Japon. Et le G20 s'est imposé comme la première instance de concertation sur les questions économiques et financières. «Locomotive de l'économie mo

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant