Sarkozy veut rallier l'Inde à ses priorités

le
0
Le chef de l'État cherche le soutien de New Delhi dans les dossiers de la présidence française du G20.

La diplomatie de Nicolas Sarkozy tourne en bonne partie autour des grands pays émergents, a fortiori depuis que la France a pris la présidence du G20, le mois dernier. Par sa puissance, l'Inde (1,1 milliard d'habitants, 8,5% de croissance cette année) joue un rôle incontournable dans le projet du chef de l'État d'amener chacun à tirer à fond les leçons de la crise.

Pour faire passer ses messages aux dirigeants de la «plus grande démocratie du monde», le président de la République entame ce matin une «visite de travail» en grand format: sept ministres (dont Alain Juppé et Michèle Alliot-Marie) et une cinquantaine de chefs d'entreprise l'accompagnent pour un long déplacement de quatre jours, presque du jamais-vu depuis le début du quinquennat, ce qui plaira à ses hôtes. Un voyage qui, symboliquement, débute à Bangalore, le creuset de la haute technologie indienne, dans le sud du pays: «Un hommage à l'Inde du XXIe siècle», souligne-t-on à l'Élysée. D...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant