Sarkozy veut agir vite sur la formation des chômeurs et la TVA sociale

le
1
Nicolas Sarkozy a fait de l'emploi l'un des thèmes majeurs de son intervention.

Rarement les vœux de Nicolas Sarkozy auront été autant centrés sur l'emploi. Lors de son allocution, le président de la République a fixé une feuille de route claire au gouvernement: «Travailler en priorité pour la croissance, la compétitivité, pour la réindustrialisation qui, seules, nous permettront de créer des emplois et du pouvoir d'achat.»

Dans la foulée du sommet pour l'emploi du 18 janvier, «nous prendrons et assumerons des décisions importantes», a promis le chef de l'État, qui sait qu'une grande partie de l'élection présidentielle se jouera sur son bilan en matière d'emploi. Or, les 175.200 chômeurs de plus qui se sont inscrits en sept mois à Pôle emploi (soit 3,5 fois plus que sur la même période en 2010), la division par quinze au troisième trimestre 2011 du nombre de créations d'emploi et la perspective d'un taux de chômage qui refranchirait les 10 % mi-2012 - un niveau non atteint depuis début 1999 - constituent un handicap de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gacher le lundi 2 jan 2012 à 11:22

    après avoir satellisé le nombre de chômeurs, il va nous dire que l'emploi est sa priorité. Si Le ridicule tuait, il serait mort depuis longtemps. Il se présentera aux présidentielles en nous expliquant un fois de plus que l'heure est grave et que la France est dans la tourmente et s'en sort très mal (grâce à lui).