Sarkozy, "unique recours" de la droite en 2017, estime Buisson

le
4
PATRICK BUISSON NE VOIT QUE SARKOZY COMME "UNIQUE RECOURS" DE LA DROITE EN 2017
PATRICK BUISSON NE VOIT QUE SARKOZY COMME "UNIQUE RECOURS" DE LA DROITE EN 2017

PARIS (Reuters) - La candidature de Nicolas Sarkozy s'imposera comme "unique recours" de la droite pour la prochaine élection présidentielle, en 2017, estime son ancien conseiller Patrick Buisson, dans une interview que publie Le Monde samedi.

"Aujourd'hui, il n'y a en France qu'un homme d'Etat, c'est Nicolas Sarkozy. Face à la dynamique du Front national, toute autre candidature que la sienne exposerait la droite au risque d'une élimination au premier tour", affirme-t-il.

"Il est le seul en capacité de rassembler. C'est pourquoi sa candidature s'imposera naturellement comme l'unique recours", ajoute l'inspirateur de la "droitisation" des thématiques de l'UMP.

Après sa défaite face à François Hollande en mai 2012, Nicolas Sarkozy s'est officiellement retiré de la vie politique. Il multiplie depuis les conférences et les déplacements à l'étranger, et son entourage alimente le scénario d'un retour.

Invité jeudi soir sur France 2, son ancien Premier ministre, François Fillon, s'est dit prêt à une "confrontation ouverte" avec l'ancien président s'il revenait en politique.

Le président de l'UMP Jean-François Copé a de son côté déclaré que Nicolas Sarkozy devrait se soumettre à la primaire s'il décidait de briguer un nouveau mandat en 2017.

Dans un entretien au quotidien espagnol El Pais publié vendredi soir, l'épouse de l'ex chef de l'Etat, Carla Bruni, estime "peu probable" un retour en politique de Nicolas Sarkozy à l'horizon 2017.

Chine Labbé, édité par Pascal Liétout

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fgino le samedi 8 juin 2013 à 19:59

    à lire les 3 commentaires avant moi y a ka qu'a garder Hollande

  • cloclo10 le samedi 8 juin 2013 à 19:53

    Ils ont encore envie de perdre ! Il faut dire qu'avec la situation catastrophique où l'UMP a mis la France personne n'a intéret à prendre le pouvoir...

  • arnoge le samedi 8 juin 2013 à 19:49

    Sarkozy est un personnage aussi nauséabond que Hollande et que tous ces autres guignols.Le problème n'est pas de choisir tel ou tel président, mais de refondre un système entier. Un "président" à la tête d'un peuple, c'est pas un peu archaïque cela ? Je ne savais pas que nous étions toujours au Moyen-âge !

  • baljo le samedi 8 juin 2013 à 18:10

    Mais aurait-il pu dire autre chose le caniche!