Sarkozy, un candidat redevenu président

le
0
Le chef de l'État, qui a consacré ces jours-ci à la tuerie de Toulouse, reprendra jeudi le fil de sa campagne.

Nicolas Sarkozy redevient pleinement président, après une parenthèse d'un mois, où seule la campagne a compté. Lundi soir, le chef de l'État est rentré livide de Toulouse. Il a annulé la réunion de «stratégie de communication», qu'il tient tous les soirs à l'Élysée depuis le début de sa campagne. Il a ordonné le retour du ministre de la Justice, Michel Mercier, en déplacement au Canada, et convoqué François Fillon et les directeurs de cabinet des ministres de l'Intérieur, de la Justice et de la Défense, pour une réunion de crise à l'Élysée. Il a aussi imposé un rendez-vous quotidien à l'Élysée pour suivre les progrès de l'enquête. «Il a remis le costume de président tout de suite», note un conseiller.

Le président sortant ne se consacrait plus qu'un jour par semaine (le mercredi, jour du Conseil des ministres) à l'Élysée. La tuerie de Toulouse ne lui donne «pas le choix», indique-t-on à son QG de campagne. Lui qui s'était illustré par la long

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant