Sarkozy tacle Macron et prône le tout-nucléaire

le
0
Nicolas Sarkozy s'attaque à Emmanuel Macron et défend le nucléaire et le gaz de schiste.
Nicolas Sarkozy s'attaque à Emmanuel Macron et défend le nucléaire et le gaz de schiste.

Pas encore candidat, mais déjà des propositions. Dans le Journal du dimanche, Nicolas Sarkozy esquisse un programme écologique. Il en profite pour tacler la politique environnementale de François Hollande. Le ton est offensif et les positions fermes. La fermeture de Fessenheim ? "Une erreur historique". La part du nucléaire dans la production d'électricité ? "Nous abrogerons l'objectif de ramener à 50 %" L'ancien président de la République se permet même de critiquer le "cynisme" d'Emmanuel Macron. Morceaux choisis.

La fermeture de Fessenheim, une "erreur historique"

Le président des Républicains, qui tiennent une convention sur l'énergie ce mardi, affirme qu'il ne faut pas fermer la centrale nucléaire de Fessenheim. Il fustige "une erreur historique". "À lui seul, le site de Fessenheim fournit notamment l'électricité de toute la région Alsace. Elle rapporte plus de 300 millions d'euros de bénéfices à EDF et elle ne pose aucun problème de sécurité", argumente Nicolas Sarkozy. Il dénonce une "pure tactique électorale" dont le but est de "rattraper désespérément les écologistes". François Hollande a annoncé la signature cette année du décret de fermeture de la centrale. "On est très loin du sens de l'État", juge l'ancien président...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant