Sarkozy tacle l'Irlande sur le terrain des impôts

le
0
Le président français estime que Dublin ne peut pas à la fois demander l'aide de l'Europe et conserver un taux d'imposition sur les sociétés extrêmement bas. Il appelle à une harmonisation fiscale européenne.

Le régime fiscal irlandais très favorable aux sociétés déplaît à Nicolas Sarkozy et à nombre de pays de la zone euro. Le président français l'a fait savoir lors de ses vœux aux forces économiques à Toulouse ce jeudi. Et maintenant que l'Union européenne est venue en aide à Dublin avec un prêt de 80 milliards d'euros, les capitales estiment qu'elles ont leur mot à dire sur la politique budgétaire et fiscale de l'île d'émeraude.

«Je respecte profondément l'indépendance de nos amis irlandais et nous avons tout fait pour les aider. Mais ils ne peuvent durablement nous dire «venez nous aider» et continuer à garder un impôt sur les bénéfices des sociétés moitié moindre» que les autres, a déclaré Nicolas Sarkozy. A 12,5%, l'impôt irlandais sur les sociétés est le deuxième plus bas d'Europe après Chypre (10%). Celui de la France s'élève à 33%. La moyenne européenne se situant aux alentours de 25%, l'Irlande pratique ce que certains dénoncent comme un

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant