Sarkozy sur sa tribune : "Je fais vendre !"

le
0
Nicolas Sarkozy au Parc des Princes pour un match PSG/Saint-Étienne le 16/03/2014.
Nicolas Sarkozy au Parc des Princes pour un match PSG/Saint-Étienne le 16/03/2014.

Il est satisfait. Nicolas Sarkozy, dans des propos rapportés par Le JDD ce dimanche, a fait part de son soulagement de s'être rendu justice, en publiant cette semaine sa fameuse tribune dans Le Figaro. "J'ai l'impression d'avoir remis l'église au milieu du village", aurait-il dit à des proches. Visé dans six dossiers, l'ex-chef de l'État est revenu sur l'affaire des écoutes. Visant l'actuel gouvernement, il avait comparé les enregistrements de ses conversations avec son avocat Thierry Herzog aux méthodes de la Stasi. Visiblement ravi d'avoir fait réagir la gauche au pouvoir - de Christiane Taubira à François Hollande en passant par Manuel Valls -, il déclare : "C'est trop d'honneur pour ce pauvre Sarkozy." Une référence à la riposte de la garde des Sceaux, qui avait interpellé le simple "citoyen Sarkozy" pour lui signifier qu'il était un justiciable lambda, susceptible donc d'être mis sur écoute dans le cadre d'une information judiciaire. "Je fais vendre !"Et de souligner que la gauche n'a en aucun cas, à travers ses réactions, "dénoncé la moindre inexactitude" dans sa tribune. À propos de ce texte, Nicolas Sarkozy plaisante : "Voilà au moins une tribune que tout le monde aura lue. Il n'y avait plus un Figaro dans les kiosques. Je fais vendre !" L'ex-chef de l'État se serait même dit enchanté de ses 60 000 "likes" en une journée sur Facebook. Le Journal du dimanche révèle également que son épouse Carla...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant