Sarkozy sur écoute : Taubira savait, affirme "Le Canard enchaîné"

le
1
Je n'avais pas l'information que Nicolas Sarkozy et son avocat étaient écoutés, a assuré lundi la ministre de la Justice, Christiane Taubira, sur TF1.
Je n'avais pas l'information que Nicolas Sarkozy et son avocat étaient écoutés, a assuré lundi la ministre de la Justice, Christiane Taubira, sur TF1.

Nouveau rebondissement au sujet des écoutes dans l'affaire Sarkozy. Selon Le Canard enchaîné de mercredi, le parquet a transmis une synthèse des écoutes le 26 février à la garde des Sceaux Christiane Taubira. Une information qui contredit les propos de la ministre tenus lundi soir sur TF1. "Je n'avais pas l'information" que Nicolas Sarkozy et son avocat étaient écoutés, avait-elle assuré, rappelant qu'"il s'agit d'une information judiciaire" qui est donc "traitée par des magistrats du siège (...), qui sont totalement indépendants, sans relation avec la chancellerie". Interrogée pour savoir si l'ancien locataire de l'Élysée était toujours sur écoute, Christiane Taubira avait lâché : "Je n'en sais rien, et je n'ai pas à le savoir." Valls informé avant TaubiraLe Monde a révélé vendredi qu'une information judiciaire pour violation du secret de l'instruction et trafic d'influence ouverte le 26 février trouvait son origine dans l'interception de discussions téléphoniques entre Me Herzog et l'ex-président de la République. Ces écoutes avaient été réalisées à la demande de juges enquêtant sur les accusations de financement de la campagne 2007 de Nicolas Sarkozy par la Libye de Muammar Kadhafi. Selon l'hebdomadaire satirique, la ministre aurait reçu "régulièrement un résumé du déroulé de l'enquête, comprenant une synthèse des écoutes téléphoniques". Ces informations lui auraient été transmises par le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le mardi 11 mar 2014 à 21:39

    Le retour du boomerang se profile !!!!