Sarkozy sur écoute : l'affaire de trop ?

le
0
Nicolas Sarkozy est menacé par une nouvelle affaire.
Nicolas Sarkozy est menacé par une nouvelle affaire.

Alors que Nicolas Sarkozy a été enregistré à son insu par son conseiller Patrick Buisson, l'ex-président de la République se retrouve une nouvelle fois au coeur d'une affaire d'enregistrement. Il a en effet été placé sur écoute par la justice avec deux de ses anciens ministres de l'Intérieur, révèle ce vendredi Le Monde. Une première sous la Ve République pour un ancien président. C'est l'ouverture d'une enquête judiciaire pour corruption - qui vise un éventuel soutien financier de la Libye à la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007 - qui est à l'origine de l'affaire. Serge Tournaire et René Grouman, les deux magistrats en charge du dossier, décident alors de placer le président sur écoute, ainsi que Claude Guéant et Brice Hortefeux. Les enregistrements révéleront une proximité suspecte entre ce dernier et l'ancien patron de la police judiciaire de Paris, Christian Flaesch, qui sera mis à l'écart. À la suite de cet épisode, l'ancien président serait devenu "laconique" sur son téléphone officiel. Mais les juges découvrent l'existence d'une autre ligne enregistrée sous un faux nom, qui sera également placée sur écoute. Certaines conversations intéressent particulièrement les juges, notamment les échanges avec Me Herzog, l'avocat de Nicolas Sarkozy. Tourbillon judiciaire Empêtré dans le tourbillon médiatique et judiciaire de l'affaire Bettencourt, Nicolas Sarkozy prépare sa défense. Le 11 mars, la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant