Sarkozy sur écoute : Copé veut savoir si Hollande était au courant

le
68
Sarkozy sur écoute : Copé veut savoir si Hollande était au courant
Sarkozy sur écoute : Copé veut savoir si Hollande était au courant

Le président de la République a-t-il eu connaissance des écoutes téléphoniques de Nicolas Sarkozy et de son avocat? C'est ce que cherche à savoir la droite. D'autant que, selon une indiscrétion parue dans la presse, le chef de l'Etat aurait dit à propos de son prédécesseur :«Je le surveille, je sais exactement ce qu'il fait». «La question centrale que je veux poser, c'est de savoir si François Hollande était oui ou non au courant que ces écoutes avaient lieu», a déclaré mardi Jean-François Copé, patron de l'UMP, à la sortie d'une réunion politique de son parti.

Lundi, c'est l'ancien ministre UMP Bruno Le Maire qui avait demandé au gouvernement «des assurances» qu'il n'avait aucune information.

De son côté, le PS et le gouvernement font bloc derrière François Hollande. «Il n'y a aucune immixtion de la garde des Sceaux (Christiane Taubira), de l'exécutif, dans le déroulement des instructions judiciaires, c'est la garantie que je dois donner, que je veux donner aux citoyens», a affirmé mardi Jean-Marc Ayrault, interrogé à son arrivée à une réunion du groupe socialiste à l'Assemblée nationale.

Quelques heures avant, Harlem Désir, patron du PS, était monté au créneau sur iTélé pour défendre l'indépendance de la justice et jurer que François Hollande «n'avait pas à être informé».«Il faut cesser cette espèce de campagne de pression contre les juges, a-t-il exhorté. Il faut arrêter cette espèce d'hystérisation autour de Nicolas Sarkozy qui viserait à en faire une victime d'un côté, et à mettre en cause François Hollande de l'autre.» 

Et prétendre que la publication de ces affaires est programmée avant les municipales, «c'est la théorie du complot, cela n'a pas de sens, selon le Premier secrétaire du PS.

Lundi soir, au 20 heures de TF1, Christiane Taubira, la ministre de la Justice, avait promis qu'elle n'était au courant de rien. «Menteuse», lui avait aussitôt répondu par ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • puck le mercredi 12 mar 2014 à 12:16

    Il faut que hollande garde Hérault jusqu'en 2017 on ne peut pas rêver mieux pour représenter l'échec du socialisme en France .

  • M452441 le mercredi 12 mar 2014 à 11:55

    Sinon, c'est vrai, la raclée électorale se prépare, M34..., pas de soucis la dessus, en 2017 il y aura un 2ème tour entre Le Pen et ? Là est la question, quel candidat de droite saura en profiter. Je doute toutefois qu'il fasse 80% comme Chirac.

  • M452441 le mercredi 12 mar 2014 à 11:51

    Bien sûr qu'elle était au courant, mais avait aussi le devoir de ne rien dire; la séparation des pouvoirs, Copé semble ne pas connaître. Faut dire que de son temps, tous les pouvoirs étaient dans une seule main, mais laquelle? Sarkosy ou Buisson?

  • M3435004 le mercredi 12 mar 2014 à 09:55

    LA RACLÉE ÉLECTORALE C'EST MAINTENANT ! HOLLANDE DÉGAGE !

  • M3435004 le mercredi 12 mar 2014 à 09:54

    PSDI VOUS FERIEZ MIEUX D’ARRÊTER VOTRE CHAR !

  • M6882307 le mercredi 12 mar 2014 à 09:41

    Pourquoi l’exécutif s’est mis dans cette situation invraisemblable ? Il était quand même plus simple d’assumer les écoutes en prônant l’indépendance de la justice. Ces mensonges successifs par des ministres régaliens tentent à prouver le côté politique de ces écoutes

  • RVM21 le mardi 11 mar 2014 à 23:07

    le nabo.t grotes.que était au courant puisque'il en est l'initiateur bien sûr!!

  • isacarno le mardi 11 mar 2014 à 19:07

    les juges ne sont pas anti- ils sont juges méprisés par ceux qui les souhaitent à la talonnette vieille habitude

  • M6486201 le mardi 11 mar 2014 à 18:41

    Il y a des juges qui devraient se recycler avant 2017 parce qu'ils vont payer leur acharnement anti-sarko.Les délais pour les victimes pour obtenir réparation sont extrêmement long car parait-il les juges ont trop de boulot et certains utilisent leur temps à des fins politiques

  • M6486201 le mardi 11 mar 2014 à 18:35

    le gros lard dès qu'il sera renvoyé au champignons en Corrèze donc en 2017 sera mal barré avec sa déclaration ISF