Sarkozy se pose en seule «alternative crédible» au PS et au FN

le
16
Sarkozy se pose en seule «alternative crédible» au PS et au FN
Sarkozy se pose en seule «alternative crédible» au PS et au FN

45 minutes pour se poser en seul recours possible entre Hollande et le FN. Tout au long de son interview ce dimanche soir sur France 2, deux jours après avoir annoncé son retour, Nicolas Sarkozy a posé les bases de sa stratégie pour les mois à venir.

D'abord, il a voulu présenter aux Français un homme nouveau, moins tempétueux, prêt à jouer collectif, qui reconnaît quelques erreurs lorsqu'il était à la tête de l'Etat. Mais simplement sur la forme. Notamment l'erreur d'avoir eu la «tentation de tout vouloir faire soi-même. (...) Mais l'âge apporte peut-être un peu moins d'énergie mais plus de sagesse, de recul.»

Dés son élection à la tête de l'UMP en novembre, Nicolas Sarkozy a l'ambition de transformer de fond en comble le parti, pour constituer un « nouveau et vaste rassemblement» décentralisé. Une machine de guerre pour le propulser vers l'Elysée en 2017? L'ex-Chef de l'Etat s'est bien gardé de dire qu'il briguait une nouvelle fois la présidence de la République. Mais il a tendu les bras à ses probables rivaux pour la primaire de 2016, Alain Juppé et François Fillon. Le premier, c'est un «partenaire, un ami, un compagnon pour qui il a de l'«admiration». Avec son ancien Premier ministre François Fillon, il «a travaillé sans aucun nuage», a-t-il prétendu. Soucieux d'apparaître comme le seul capable de rassembler à droite, il a assuré qu'il «aurait besoin» d'eux à tête de l'UMP .  

Il a pris soin d'exposer les grandes lignes de son projet politique  et de s'ériger en seul homme capable de sortir la France de la situation politique et économique qu'il juge désastreuse. Son crédo : «Je suis venu pour créer les conditions d'une alternative crédible qui rassemble les Français bien au-delà des clivages habituels, droite, gauche, centre, écologistes, libéraux, qui n'ont plus aucun sens». S'il rejette l'idée d'une «thérapie de choc», il lâche tout de même que «notre modèle doit être ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • m.bennia le lundi 22 sept 2014 à 06:55

    Le pire Mr Sarkozy, c'est que vous ne vous reprochez rien. C'est dire où l'on va....

  • m.bennia le lundi 22 sept 2014 à 05:26

    Jamais les partisans du FN ne se sentis autant valorisés que depuis que Sarkozy leur fait la cour. Il ne comprend pas qu'il est le plus grand militant d'entre eux. Pour une fois, grâce à Sarkozy, les citoyens se sentent forts en tant que membres du FN.Mr Sarkozy, cessez ce passacre !

  • pelochon le lundi 22 sept 2014 à 01:43

    a lire les commentaires, on s'apercoit que certains ont la mémoire courte et la vue basse... NS a été Ministre du Budget sous Balladur, de l'Intérieur puis des Finances sous Chirac, président du RPR et de la République... Et certains le trouve encore convaincant pour gouverner efficacement ? Réveillez vous, s'il était bon, ça se saurait et surtout ca se verrait ! Hollande n'est pas bon mais par pitié ne nous remettez par le prétentieux bling bling, l'agité complexé roi du clivage

  • M2487190 le dimanche 21 sept 2014 à 23:53

    Et combien il a paye pour etre a la tele pour SA PUB

  • M2487190 le dimanche 21 sept 2014 à 23:52

    Dans l'entreprise, on disait toujours "personne n'est INDISPENSABLE" sauf peut etre les cercueilles pour la cimetiere !!! Alors francais reveillez vous !!!

  • sidelcr le dimanche 21 sept 2014 à 23:31

    Il a vraiment peur des juges , il grille ses dernières cartouches .

  • 2445joye le dimanche 21 sept 2014 à 23:20

    Il est légitime qu'il soit de nouveau candidat à la Présidence, puisque son successeur a fait pire que lui. Mais ceci constitue l'essentiel de sa légitimité.

  • knbskin le dimanche 21 sept 2014 à 22:56

    Mouais ... Je persiste et signe avec "Nous Citoyens" ... :D

  • aerosp le dimanche 21 sept 2014 à 22:54

    Sarkozi peut-il rester à la charge de l'état puisqu'il redevient un militant : bureaux, gardes du corps, voyages etc ?

  • cavalair le dimanche 21 sept 2014 à 22:16

    j'ai regarde l'emission . Delahousse a ete particulierement mauvais et agressif sans aucune raison. Il pouvait poser les questions en tant que journaliste et non en tant que militant du PS. J'ai trouve Sarko plutot convainquant, mais il faudra qu'il me prouve, qu'il fera ce qu'il dit. Si c'est pur gerer le programme du PS comme l'UMP l'a fait depuis 30 ans ca ne m'interresse pas