Sarkozy se pose en protecteur des artistes et créateurs

le
0
Le chef de l'État a prononcé mardi à Marseille ses voeux au monde de la culture. Il a insisté sur la nécessité de protéger le monde de la création et de poursuivre une politique de grands travaux.

C'est à Marseille, mardi, que Nicolas Sarkozy a prononcé ses v½ux au monde de la culture. Le chef de l'État a commencé par une visite du chantier du MuCEM, immense musée consacré aux civilisations euro-méditerranéennes, que le président a jugé «magnifique». Une longue passerelle relie désormais le fort Saint-Jean au MuCEM, qui ouvrira ses portes en mai 2013. Nicolas Sarkozy l'a traversée sous un vent glacial. Qu'importe, l'image venait à l'appui d'un discours centré autour de la nécessité de protéger le monde de la création et de poursuivre une politique de grands travaux, afin de tirer vers le haut une croissance en berne.

En culture, «il ne s'agit pas de flatter, de se faire photographier aux côtés de, ou de prendre des bonnes paroles, mais de décider», a lancé Nicolas Sarkozy, dans une allusion au discours de François Hollande prononcé dimanche, lors d'un meeting dont le chanteur Yannick Noah a assuré l'animation musicale.

«Réponse française à la...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant