Sarkozy : sa garde à vue, son retour, ses livres... et sa statuette

le
10
Sarkozy : sa garde à vue, son retour, ses livres... et sa statuette
Sarkozy : sa garde à vue, son retour, ses livres... et sa statuette

Dans un entretien accordé à «Paris Match» et publié ce jeudi, Nicolas Sarkozy aborde dans les grandes largeurs une passion qu'on lui connaissait peu : les livres. Cependant, c'est une phrase sur son actualité immédiate qui saute d'abord aux yeux. Nicolas Sarkozy y affirme qu'on ne lui a pas accordé le droit de téléphoner à l'un de ses fils lors de la garde à vue qui a précédé sa  mise en examen pour trafic d'influence et corruption active, dans la nuit du 1er au 2 juillet.

«On m'a refusé de donner un coup de téléphone à mon fils qui était seul à la maison?: cela fait bizarre quand on a été président de la République», a confié Nicolas Sarkozy à Jean-Marie Rouart, le 3 juillet. L'ex-président évoque certainement le plus jeune de ses fils, Louis Sarkozy, âgé de 17 ans. 

La loi prévoit pourtant qu'une personne peut «faire prévenir» par téléphone un parent ou une autre personne, tant qu'elle vit habituellement avec elle, dans un délai de trois heures à compter de son placement en garde à vue. Ce délai légal était-il dépassé quand Nicolas Sarkozy a formulé sa requête ?

Cette confidence est en tout cas le «seul moment» où Jean-Marie Rouart sent l'ancien chef de l'Etat «atteint dans son humanité» au cours des deux entretiens qu'il a menés avec lui, l'un le 27 juin, à quatre jours de la garde à vue de Nicolas Sarkozy, l'autre le 3 juillet, soit deux jours après.

Un homme «presque serein». Dans une vidéo publiée par Paris-Match sur les coulisses de l'interview, l'académicien semble épaté par le calme apparent de Nicolas Sarkozy après sa mise en examen : «Je m'attendais à trouver un homme accablé, un homme défait, touché à mort. Et bien, j'ai trouvé un homme cordial, ouvert, qui n'était pas atteint». «Chaleureux» et «presque serein», dira-t-il aussi.

Idem lors du rendez-vous qui précède : «J'ignore que l'ancien président est à quatre jours de son rendez-vous avec ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lolin le jeudi 10 juil 2014 à 18:19

    Plutôt sa ROLLEIX

  • nebraska le jeudi 10 juil 2014 à 17:38

    M153 - MDR sa gourmette...LOL Il n'est tout de même pas si beauf que ça.

  • M9388280 le jeudi 10 juil 2014 à 17:22

    tout sauf sar quo j'avais raison

  • oban07 le jeudi 10 juil 2014 à 17:03

    et on pourrait avoir un duel sarko / hollande en 2017 !...put .. la loose

  • M4958114 le jeudi 10 juil 2014 à 16:36

    la + grosse magouille de la 5eme république !!

  • M4958114 le jeudi 10 juil 2014 à 16:34

    et sa dépatouille a droite !

  • miez1804 le jeudi 10 juil 2014 à 16:17

    Ca vole tres haut a gauche!!

  • LeRaleur le jeudi 10 juil 2014 à 15:10

    Ses %onneries et surtout ses mensonges.

  • M951753 le jeudi 10 juil 2014 à 15:07

    Fo les nettoyer au karcher les mecs de l UMP. C pire que la banlieue

  • M1536910 le jeudi 10 juil 2014 à 14:47

    on voit qu'il ne connait pas le sort du gardé à vue ordinaire je doute qu'on lui ait enlevé ses lacets sa ceinture sa cravate ...et sa gourmette et placé dans la cellule immonde