Sarkozy résolu à faire aboutir sa réforme des retraites

le
0
Le chef de l'État ne cédera rien sur le passage de l'âge légal à 62 ans, même si le gouvernement est prêt à des concessions sur la pénibilité.

Et maintenant, la grève. Ce mardi matin, le long round d'observation entre l'Élysée et les partenaires sociaux laisse enfin place au face à face tant attendu entre la rue et le président. «S'il n'y avait pas de grande manifestation quand il y a une réforme des retraites, je ne vois pas quand elle pourrait avoir lieu!», lance, d'humeur badine, un proche conseiller de Nicolas Sarkozy. Au sommet de l'État, on affiche en tout cas le calme des vieilles troupes. Jusqu'à ce jour, le mano a mano organisé entre les syndicats et le président de la République a parfaitement fonctionné. L'Élysée s'est interdit de les prendre par surprise en accélérant le rythme. Les partenaires ont maintenu une ligne protestataire, sans surenchère.

Nicolas Sarkozy a pris acte de cette prudence. Son entourage se plaît à souligner que les partenaires sociaux sont «entre deux feux». «Ils veulent mobiliser, sans surenchérir, car ils redoutent de déclencher des actions dont ils perdraient le co

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant