Sarkozy relance la querelle contre le PS

le
0
Le président-candidat raille son adversaire, François Hollande, qui veut dominer la finance.

C'est le grand retour de la querelle économique. Une partie de catch à coup de chiffres, stratégies budgétaires, additions et soustractions, dont on ne sait pas vraiment à qui elle peut finalement profiter. C'est Nicolas Sarkozy qui a lancé l'offensive mercredi, en soulignant le danger d'une «France mise à genoux» par les marchés financiers si François Hollande lui succède à l'Élysée. Ce dernier lui a aussitôt répondu jeudi, dans la nouvelle version hebdomadaire deLa Tribune, en accusant le «bilan» de Nicolas Sarkozy, et en promettant «de dominer la finance». Il a assuré que «si les marchés s'inquiètent» de la situation économique de la France, il ne leur «laissera aucune place». Son directeur de campagne, Pierre Moscovici, a lui aussi réagi: «Tant qu'on est aux responsabilités, on n'agite pas le spectre de la spéculation. C'est un comportement indigne de responsables politiques.»

Le président-candidat a raillé ces propos dans la soirée sur France 2.

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant