Sarkozy réfléchit toujours à sa stratégie pour revenir

le
1
L'ancien président veut se montrer solidaire de l'UMP en s'exprimant devant les parlementaires de droite ce lundi.

Les amis de Nicolas Sarkozy ont désormais fort à faire. Il leur faut convaincre que l'ancien président n'a pas fait décoller la fusée qui le replacera bientôt dans l'orbite de la politique active.

L'impression générale est évidemment contraire: tout laisse à penser que le départ du Conseil constitutionnel suivi de la décision d'intervenir directement devant les parlementaires de l'UMP ce lundi ont enclenché un processus qui se conclura inévitablement par un retour pour beaucoup plus rapide que prévu. «La décision du Conseil constitutionnel crée une situation nouvelle», reconnaît son proche conseiller, Pierre Giacometti. Une situation qu'il faudra «gérer» pour montrer que l'ancien président n'a rien décidé et n'a pas encore arrêté une stratégie précise.

Tous ses proches sont d'accord pour considérer qu'il ne pouvait pas «éviter de dém...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M898407 le dimanche 7 juil 2013 à 23:39

    Il a fait son temps, et il a perdu. Il lui faut tourner la page et se faire oublier des français !!!