Sarkozy qui rit, Sarkozy qui pleure

le
0
Alain Juppé et Nicolas Sarkozy, les deux favoris de la primaire de la droite de novembre prochain.
Alain Juppé et Nicolas Sarkozy, les deux favoris de la primaire de la droite de novembre prochain.

Ce mercredi, trois signes de la popularité (ou de l'impopularité) du président des Républicains feront parler. Deux semaines après sa mise en vente, La France pour la vie, le livre signé par l'ancien chef de l'État s'est vendu à 106 000 exemplaires, selon l'institut GfK. Un chiffre considérable qui le placera de toute façon dans le top 3 des meilleures ventes des ouvrages politiques de l'année 2016. Un vrai motif de satisfaction pour l'équipe Sarkozy, qui peut ainsi prouver que son candidat intéresse encore et sait mobiliser.

Un sondage Ifop-Fiducial publié par Paris Match

marque parallèlement un rebond de la cote de popularité de l'ancien président de la République. Celle-ci progresse à 37 % quand celle de Nicolas Dupont-Aignan perd 6 points et François Fillon 5. Alain Juppé gagne 2 points et reste la personnalité préférée des Français. Voilà pour les signes encourageants.

Juppé conforte son avance

En revanche, la méga-étude publiée dans Le Monde daté de mercredi 10 février est moins favorable. Le quotidien s'est associé au Cevipof, le Centre de recherches politiques de Sciences Po, pour réaliser avec Ipsos-Sopra Steria une très grosse enquête sur les primaires de la droite et du centre. Un échantillon de plus de 20 000 personnes sera interrogé mensuellement jusqu'en juin 2017.

...

Lire la suite sur Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant