Sarkozy propose un statut d'observateur à la Palestine

le
0
Le chef de l'Etat, qui s'exprimait à la tribune de l'ONU a appelé, comme Barack Obama, à la reprise des négociations directes entre Israël et l'Autorité palestinienne.

Nicolas Sarkozy a proposé mercredi que l'ONU accorde à la Palestine le statut d'État observateur, comme celui du Vatican, en attendant un accord définitif sur le futur Etat palestinien, qu'il juge possible d'ici un an. Le président français a proposé à la tribune de l'Onu une feuille de route pour sortir le processus de paix israélo-palestinien de l'impasse : reprise des négociations d'ici un mois, accord sur les frontières et la sécurité dans six mois, accord définitif dans un an. La France accueillerait dans ce cadre une Conférence des donateurs «dès cet automne», a-t-il proposé, pour aider les Palestiniens à «parachever la construction de leur futur État, déjà remarquable».

«L'objectif ultime de la négociation de paix doit être la reconnaissance mutuelle de deux États nations pour deux peuples, établis sur la base des lignes de 1967 avec des échanges de territoires agréés et équivalents», a-t-il déclaré. Le président de l'Autorité palestinienne,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant