Sarkozy propose d'assigner à résidence les 11.500 "fiche S"

le
2

(Actualisé avec Sarkozy sur TF1) PARIS, 15 novembre (Reuters) - Nicolas Sarkozy a proposé dimanche d'assigner à résidence les 11.500 personnes qui font l'objet en France d'une "fiche S" pour menace potentielle à la sûreté de l'État, et s'est prononcé en faveur de "centres de déradicalisation". L'ancien président de la République a aussi plaidé pour un changement de la politique de la France en Syrie et un rapprochement avec la Russie. "Nous avons 11.500 personnes, les fameux fichiers S; si on regarde tous les attentats récents, tous étaient sur ce fichier", a dit Nicolas Sarkozy sur TF1. "Je propose que nous réfléchissions ensemble à la décision qui consisterait pour les personnes sur ce fichier à pouvoir être mis en résidence surveillée, assignés à résidence chez eux avec un bracelet électronique, pour que les forces de police et de sécurité sachent où ils vont, où ils sont, ce qu'ils font, le temps que les forces de sécurité aient pu évaluer la dangerosité de ces personnes." "Si les forces de sécurité ont des doutes ou des éléments concrets attestant de leur radicalisation, il faut que nous créions les conditions de centres de déradicalisation pour que nous y envoyions ceux qui sont hantés par la radicalité", a-t-il ajouté. Nicolas Sarkozy a demandé une nouvelle politique européenne de l'immigration et, en France, un durcissement "sur tous ceux qui consultent des sites djihadistes, sur ceux qui font le djihad". Il faut, a-t-il dit, "une inflexion de notre politique étrangère, des décisions au plan européen et des modifications drastiques de notre politique de sécurité". "Nous devons tirer les conséquences de la situation en Syrie. Nous avons besoin de tout le monde pour exterminer Daech, notamment des Russes. Il ne peut pas y avoir deux coalitions en Syrie", a-t-il estimé après avoir été reçu dans la matinée par François Hollande à l'Elysée. (Jean-Baptiste Vey et Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 le dimanche 15 nov 2015 à 21:35

    Expulsions point barre

  • M3335165 le dimanche 15 nov 2015 à 21:24

    Comment dans les faits appliquer une telle mesure, avec les postes de policiers qu'il a supprimé lorsqu'il était au pouvoir ?