Sarkozy prêche la rigueur pour éviter le scénario espagnol

le
0
Au-delà du message politique, la situation espagnole est effectivement symptomatique des problèmes qui pourraient se poser à la France.

La rigueur n'est pas qu'une simple obligation à l'égard de Bruxelles. C'est une exigence absolue vis-à-vis des marchés. Nicolas Sarkozy a profité du retour de la crise de la zone euro dans une phase aiguë, pour redire la gravité de la situation aux Français. Une manière aussi, entre les lignes, de rappeler ses capacités à gérer le navire en cas de nouvelle tempête. Car si demain l'Hexagone n'honore pas ses promesses en matière de réduction de déficits, il n'échappera pas lui non plus à une crise semblable à celle qu'ont connue les pays du sud de l'Europe. «La situation que connaissent aujourd'hui nos amis espagnols après celle qu'ont connue nos amis grecs nous rappelle à des réalités», a souligné le président-candidat.

Ce dernier s'est surtout concentré sur le cas de l'Espagne, dont la dette est la plus durement attaquée depuis une semaine. «Ce grand pays est aujourd'hui emporté dans une crise de confiance», a indiqué Nicolas Sarkozy, n'hésitant pas à

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant