Sarkozy peaufine son image auprès des agriculteurs

le
0
Le chef de l'État a demandé à Bruno Le Maire de réunir au cours du premier semestre les ministres de l'Agriculture du G20 pour améliorer la transparence sur les marchés agricoles.

Détendu, à l'écoute, prenant le temps de s'intéresser à son entourage et goûter aux produits de la ferme, le président de la République a visité pendant trois quarts d'heure une ferme du Bas-Rhin située à Mittelhausen, à 23 km au nord-ouest de Strasbourg. «Je sais je suis en retard, a-t-il dit en quittant Matthieu Goehry, un jeune exploitant de 31 ans, dont la ferme avait été retenue pour la visite présidentielle. Une exploitation moderne de 75 vaches laitières, de production de houblon et betteraves à sucre. Ici vous êtes tournés vers l'avenir et la modernité», a poursuivi le chef de l'État avant d'aller prononcer ses v½ux à la France rurale non loin de là, dans la salle des fêtes archi-comble de Truchtersheim, 15 kilomètres à l'ouest de la capitale alsacienne. Il était à peine 13 heures et le chef de l'État, qui s'est excusé devant son auditoire, plus de 1500 personnes, avait près d'une heure de retard sur le programme officiel. «Je poursuivrai

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant