Sarkozy pas si pressé que ça

le
0
Sarkozy pas si pressé que ça
Sarkozy pas si pressé que ça

On l'a mal compris! En écoutant les informations après sa visite aux Glières (Haute-Savoie) mercredi, Nicolas Sarkozy a été surpris par les titres qui lui prêtaient l'intention de revenir en politique « peut-être avant » 2015. De quoi relancer illico les spéculations sur une possible rentrée dans l'arène politique après les européennes de 2014, où il se poserait en rempart contre le FN? « Ce n'est pas ce que je voulais dire. J'ai compris qu'on me posait la question sur 2017, pas 2015 », a-t-il rectifié devant des proches en évoquant sa conversation « off » avec des journalistes.

Surtout, Sarkozy a compris qu'on l'interrogeait sur une éventuelle intervention télévisée, pas sur son come-back. De fait, il envisage depuis des mois de s'exprimer, quand il connaîtra l'épilogue de l'affaire Bettencourt, pour « crier sa vérité ». Ce dont plusieurs amis le dissuadent avec force. « Il ne va pas revenir devant les Français pour parler de fric et des affaires! » s'agace l'un. Pour l'heure, l'ancien président reste donc à l'abri de sa « retraite ». Pas question, pour celui qui se décrit comme « un cycliste dans le peloton », de lancer à ce stade la grande échappée. Ses amis lui suggèrent d'attendre mi-2015, voire fin 2015.

« Déplacements amicaux »

Ce qui n'empêchera pas Sarkozy de continuer à envoyer des signaux de fumée. Ainsi compte-t-il s'offrir plusieurs « déplacements amicaux » auprès de candidats aux municipales et aux européennes, qui seront autant de gestes de soutien. Il est question d'une initiative avec sa « chouchoute », Nathalie Kosciusko-Morizet, dans la bataille de Paris. « En apparaissant de temps en temps, il entretient son capital », décrypte un ami.

Des bisbilles à l'UMP, il ne veut en revanche pas se mêler. Consterné par la volte-face de François Fillon sur le FN, il préfère « le laisser se planter ». « Ça ne sert à rien de le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant