Sarkozy : "Parfois, les vacances me paraissaient longues"

le
1
Nicolas Sarkozy à Lyon, le 23 janvier dernier.
Nicolas Sarkozy à Lyon, le 23 janvier dernier.

L'ancien président de la République Nicolas Sarkozy est venu jeudi à Châtelaillon-Plage (Charente-Maritime) distiller de petits cailloux supplémentaires sur le chemin de son retour, parlant de la famille, des usines et de la nation... et disant son peu de goût pour les "vacances". Venu décorer de la Légion d'honneur le maire de la ville et ancien parlementaire UMP Jean-Louis Léonard, Nicolas Sarkozy a évoqué ses vacances sur les terres de Charente-Maritime : "Parfois les vacances me paraissaient longues, par la suite, ça ne s'est guère amélioré", a-t-il dit en souriant.Tout en allusions et en non-dits, il a fait rire une assistance déjà acquise en évoquant en filigrane son désir de retour sur la scène politique pour la présidentielle de 2017. Ainsi, évoquant sa découverte de la région, il a reconnu : "Je n'ai jamais eu de goût pour la contemplation. Je suis capable de faire un effort, de m'adapter... pour un temps." Devant plusieurs centaines de sympathisants venus à l'hippodrome de Châtelaillon le voir tout autant, sinon plus, que M. Léonard, l'acclamant avec des "Nicolas, reviens !" il a plaisanté : "Si j'avais su, mon cher Jean-Louis, que tu es si connu, que la perspective de ta décoration allait mobiliser tant de monde...""Nous, nous n'avons jamais menti"Mais au-delà des clins d'oeil, son discours s'est fait plus politique. Il a rappelé les moments de sa carrière politique où son chemin a croisé celui du département. En 2004,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • p.lepelt le jeudi 30 jan 2014 à 13:50

    Vite ....!SVP Que le gros démissionne avant la fin de son mandat