Sarkozy offensif contre Hollande

le
4
Il met en garde contre les risques économiques que représenterait une victoire du candidat socialiste. (Avec une vidéo BFMTV)

Le premier tour se rapproche à grands pas. Et chacun fourbit ses derniers arguments. Le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, désormais à visage découvert dans le combat politique, prévient que si Nicolas Sarkozy est réélu, «la tension sera vive» dans le pays, estimant que son exercice du pouvoir sera «encore plus autoritaire».

De son côté, le président-candidat lui-même a agité mercredi cette menace d'une «crise de confiance massive» en cas de victoire du socialiste, adressant évidemment un avertissement aux électeurs centristes courtisés dans l'optique du second tour.

«Si on recommence à embaucher des fonctionnaires, on recommence à dépenser, on met en cause la réforme des retraites, ce n'est pas un risque que les taux d'intérêt vont remonter, c'est une certitude», a-t-il affirmé sur France Info. «La gauche au volant, c'est la Grèce au tournant», a résumé Nathalie Kosciusko-Morizet, la porte-parole du candidat Sarkozy.

«Une méthode clair...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le jeudi 12 avr 2012 à 07:59

    JPi - Evolution de la dette française : en 1980 elle vaut : 100 Mrds - en 1995 elle vaut : 700 Mrds - en 2005 elle vaut : 1150 Mrds - en 2010 elle vaut : 1600 Mrds. En 2011 elle vaut plus de 1.700 Mrds. Et nous nous ne vallons plus grand chose. C’est l’augmentation du surendettement France qui est forte, pas la France.

  • M4189758 le jeudi 12 avr 2012 à 07:53

    JPi - Plutôt qu'une retraite à 60 ans, une retraite décente pour tous serait plus juste. Pourquoi devant la différence de montant entre les retraites le PS ne propose-t-il pas plus de justice et de décence ? Par exemple la fin des cumuls des retraites payées par l’état. Ici on parle des retraites que les polis tiques se sont votées. Un plafonnement des retraites serait aussi le bien venu : l’état n’a plus les moyens de payer des retraites de 19.000 euros aux uns et 700 à d’autres.

  • M4189758 le jeudi 12 avr 2012 à 07:52

    JPi - Le problème du surendettement de la France est devant nous et imminent. 007 est loin. Alors? Réfléchissons pour l'après élection. En comptant le temps du travail, plus le temps de la retraite les jeunes fonctionnaires engagés en 1981, sous Mr Mitterrand, seront encore payés pendant 24 ans (2036) et ceux engagés en 1996 jusqu'en 2051. Les nouveaux fonctionnaires que Mr Hollande veut engagés de 2012 à 2017 seront à charge de l'état jusqu’en 2077 ... En a-t-on les moyens ?

  • tacleur le jeudi 12 avr 2012 à 07:13

    NKM qui fait de l'humour....elle a fait l'école du rire..!!!!elle achèterait même des tickets de métro a 4,50 €...aussi comique que SARKOPIPO...qui en 2007 nouis annonçait ...ZERO S.D.F........dehors les NULS..!!!!!!!