Sarkozy n'échapperait pas à une primaire pour 2017, dit Copé

le
1

PARIS (Reuters) - Nicolas Sarkozy devra se soumettre à la primaire de l'UMP pour désigner son candidat à la présidentielle s'il décide de briguer un nouveau mandat en 2017, a déclaré mardi Jean-François Copé.

"S'il le décidait, je serais à ses côtés mais c'est évidemment à lui d'en décider", a dit le président de l'UMP sur France 2.

A la question de savoir si Nicolas Sarkozy devrait en passer par la primaire, Jean-François Copé a répondu : "Il a été prévu que nous ayons des primaires pour désigner le candidat à l'élection présidentielle. Là-dessus, tout a été dit."

Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le mardi 4 juin 2013 à 08:49

    JPi - L(Ultra Mauvais Parti deviendrait-il 'un peu' plus réaliste ? Vive les primaires qu'ils y retournent tous!