Sarkozy mise sur la sécurité pour rebondir

le
0
Le président-candidat veut pousser Hollande dans ses retranchements.

Le sujet était sorti des écrans radar des Français. Selon les récentes enquêtes, la sécurité préoccupait bien moins les sondés que le chômage, le pouvoir d'achat, la santé ou les retraites. Le drame de Toulouse pourrait changer la donne. Quoi qu'il en soit, Nicolas Sarkozy, qui a fait de la lutte contre l'insécurité sa marque de fabrique depuis 2002, s'est immédiatement saisi du sujet, en essayant de pousser François Hollande dans ses retranchements, sur un terrain où la gauche est souvent moins à l'aise que la droite - même si le PS a musclé son discours depuis l'aveu de «naïveté» de Lionel Jospin, en 2002. «La sécurité, le terrorisme, la gestion de crise reviennent au c½ur de l'agenda politique, alors qu'il reste seulement quatre semaines de campagne, note un conseiller de Claude Guéant. Or la droite est plus crédible en la matière que la gauche...»

En meeting samedi à Rueil-Malmaison, dans son ex-fief des Hauts-de-Seine, Nicolas Sarkozy a redit

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant