Sarkozy mis en examen : l'Elysée préfère l'esquive

le
11
Sarkozy mis en examen : l'Elysée préfère l'esquive
Sarkozy mis en examen : l'Elysée préfère l'esquive

Pour Nicolas Sarkozy, la meilleure défense, c'est l'attaque. Pour François Hollande, c'est l'inverse : la meilleure défense, c'est de se taire. Après avoir subi sur TF 1 les critiques de son prédécesseur à l'Elysée, le chef de l'Etat a choisi la posture de celui qui esquive. En gardant un oeil sur son ex-adversaire. L'opposition de styles n'est pas sans rappeler celle de 2012 lorsque Sarkozy tentait, lors de la campagne présidentielle, de piquer au vif son challengeur. « Sarkozy veut un combat de rue, eh bien, on le laisse faire », explique-t-on chez les amis de Hollande.

Mardi soir, alors qu'ils dînent à l'Elysée, c'est à peine si les ténors de la majorité réunis autour du président évoquent la garde à vue de Sarkozy. « Le quart de finale France - Allemagne nous a davantage inspirés... » souffle l'un des participants. Et mercredi soir, à l'issue du JT de TF 1, les attaques de l'ancien président contre « monsieur Hollande » (et non pas président), Manuel Valls et Christiane Taubira n'ont entraîné aucune réaction immédiate de l'exécutif. « Pas question d'offrir à Sarkozy une échappatoire politique, c'est sur le terrain judiciaire qu'il doit être maintenu », explique un conseiller.

François Hollande n'a donc pas l'intention d'en dire plus que ce qu'il a déjà dit en Conseil des ministres : « respect de la présomption d'innocence » et « indépendance de la justice ». « Les juges doivent travailler en sérénité », s'est contenté de répliquer Valls hier au Sénat.

VIDEO. Valls sur l'affaire Sarkozy rappelle la présomption d'innocence

En coulisses, les socialistes comptent pourtant les points. Mercredi soir, ils étaient tous, le chef de l'Etat compris, devant leur petit écran. « Un ancien président en garde à vue sans lacets, ce n'est pas tous les soirs à la télé », moque un ténor. Et la performance a été appréciée. C'est comme si les socialistes avaient retrouvé leur Sarkozy ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ltondu le vendredi 4 juil 2014 à 11:11

    Non concerné ! porcinet le roi de l'inaction..

  • isacarno le vendredi 4 juil 2014 à 10:39

    " Sous le pseudonyme de Berlusconi, cet imitateur de notre ex-Président a soutenu avec les mêmes mots, les mêmes exhortations sévères, les mêmes lamentations refoulées pour faire courageux face à la caméra, qu’il était traqué par des hordes de juges rouges, trotskistes, staliniens, anarchistes, socialistes au moins, et mêmesyndiqués." https://www.bakchich.info/france/2014/07/04/acharnement-s-63501

  • M156470 le vendredi 4 juil 2014 à 10:34

    L'immobilisme, le maître mot...

  • M156470 le vendredi 4 juil 2014 à 10:33

    Devrait pas boutonner sa veste bidochon 1er dit Porcinet...

  • M940878 le vendredi 4 juil 2014 à 10:29

    MOU 1er est le roi de l'esquive

  • frk987 le vendredi 4 juil 2014 à 10:27

    Pour M3121282 , ce n'est pas une question de culpabilité c'est une question de forme, on ne fait pas un procès politique avec des juges encartés dans un parti ou un syndicat.Quant à la stratégie d'Hollandouille elle est simple, il se sait nul, impuissant à endiguer la crise, alors on se rabat sur des co..ries anecdotiques comme le procès de Sarkozy, le mariage pour tous, et toutes les âneries sorties depuis 2 ans.

  • jany7 le vendredi 4 juil 2014 à 09:32

    calcul de la hollandie pour arriver au 2 eme tour avec lepen avant on elimine sarkho et valls on l'use au gvt

  • M4958114 le vendredi 4 juil 2014 à 09:32

    ils ont bien raison répondre a un idiot ou parler a un mur c'est pareil !

  • M3121282 le vendredi 4 juil 2014 à 09:07

    frk987 tu n'y est pas : pour les voyous la seul réponse est celle de la justice !

  • janaliz le vendredi 4 juil 2014 à 09:05

    Le locataire est voué aux gémonies par le peuple. Je lui souhaite bien du plaisir après le 2e tour de 2017...