Sarkozy mis en examen : 63% des Français ne croient pas à l'acharnement judiciaire

le
35
Sarkozy mis en examen : 63% des Français ne croient pas à l'acharnement judiciaire
Sarkozy mis en examen : 63% des Français ne croient pas à l'acharnement judiciaire

Les proches de Nicolas Sarkozy, qui dénoncent depuis deux jours une « justice partiale », n'ont manifestement pas convaincu les Français. Selon notre sondage BVA, réalisé pendant et après la garde à vue spectaculaire de l'ancien chef de l'Etat, 63?% des personnes interrogées estiment qu'il est « traité comme n'importe quel justiciable ».

Un pourcentage en forte hausse par rapport à la précédente enquête BVA(*) effectuée en mars (+ 15 points). Mais l'argument de l'acharnement judiciaire porte tout de même chez les électeurs de droite. Huit sympathisants de l'UMP sur dix jugent en effet que Sarkozy est traité particulièrement durement pour des raisons politiques.

Candidat préféré des sympathisants pour la présidence de l'UMP

A quatre mois du congrès de l'UMP, cette garde à vue qui a débouché sur une mise en examen pour corruption et trafic d'influence actifs, une première sous la Ve République, va-t-elle perturber le retour annoncé de Sarkozy?? Notre sondage montre que l'ancien chef de l'Etat ne s'effondre pas chez les électeurs de droite. Quand on leur demande quel est leur candidat préféré pour présider l'UMP, Sarkozy arrive toujours en tête (25?%) chez les sympathisants du parti.

Mais sa popularité continue à s'effriter. Il perd trois points par rapport au mois dernier et, s'il écrase toujours François Fillon (14?%) et Bruno Le Maire (8?%, mais en progression de 4 points), son avance sur Juppé (21?%) est désormais minime. « Cette avance qui persiste mais fond explique en partie l'accélération du come-back de Nicolas Sarkozy et sans doute aussi sa volonté de s'expliquer au JT de TF?1 », analyse Céline Bracq, directrice de BVA Opinion.

Pour 2017, Juppé le devance largement dans l'esprit des Français

Pour la présidentielle de 2017, Nicolas Sarkozy reste également le candidat préféré des sympathisants UMP, mais là aussi il perd du terrain. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • denisma5 le vendredi 4 juil 2014 à 15:13

    c est pas lui le coupable c est paul bismut quel pleurnichard l ex petit roi

  • kejocol le vendredi 4 juil 2014 à 14:24

    Ce Torchebal ne serait il pas de gauche? qu'ont ils interroge, les partisans de gauche. Sondage peu credible.

  • psdi le vendredi 4 juil 2014 à 11:20

    Mais qu'est ce que vous lui mettez sur le dos au "Tout Petit". Quoique, il le mérite bien. Je pense qu'il est tombé sur des juges qui font leur boulot...... sans bling bling.

  • bizon1 le vendredi 4 juil 2014 à 10:23

    Un citoyen ordinaire, aprés 15 heures de garde à vue, aurait dormi en cellule jusqu'à la présentation d'un juge. A 2 heures du mat, il a eu la chance d'avoir 2 juges à sa disposition pour le mettre en examen. Ce qui lui a permit de rentrer chez lui pour dormir dans son lit. Ne pas oublier que c'est Sarkozy qui a souhaité durcir les conditions de garde à vue. Sarkozy, un justiciable presque comme les autres(ceux qui ne passent pas à la télè pour accuser ses juges)

  • M7097610 le vendredi 4 juil 2014 à 10:00

    gyere devient juge et connait tout le dossier ??? MDR. La libéralisation des écoutes date des multiples reformes pénales de sarko mais il n'avait pas calculé que cela pouvait s'appliquer à lui !!! Cela s'appelle l'arroseur arrosé ! RE-MDR

  • gyere le jeudi 3 juil 2014 à 19:19

    Les écoutes ont été mises en place après le jugement de non-lieu dans l'affaire Bettencourt, pour faire rouvrir ce dossier. Les péronnelles ont agi sur ORDRE de celui qui nous a dit Sarkozy je m'en charge.... Ces écoutes illégales ont abouti à une mise en examen sur une autre affaire et devraient LEGALEMENT être rejetées!!

  • fgino le jeudi 3 juil 2014 à 19:18

    il sera difficile de reprocher quoi que ce soit au prochain gouvernement, celui là nous aura tout fait !!!

  • gyere le jeudi 3 juil 2014 à 19:12

    La censure interdit de citer tous les socialopithèques condamnés ou mis en examen, même les multi récidivistes comme Emmanuelli!!

  • fgino le jeudi 3 juil 2014 à 18:09

    le sondage a été fait avant que SARKO s'explique à TF1/EUROP1 !!! on nous prend pour des Hollandais !!!

  • miez1804 le jeudi 3 juil 2014 à 17:41

    @TITTUS88: entre une mise en examen, et la condamnation il y a encore du chemin, Guerini, Delongeville, Andrieux, DSK et Ca.huzac ça vous parle?!