Sarkozy met en garde l'UOIF contre la dérive islamiste

le
0
Le chef de l'État a écrit aux responsables de l'Union des organisations islamiques de France avant le congrès du Bourget.

Nicolas Sarkozy enfonce le clou contre l'extrémisme musulman. Lundi soir, lors de son meeting à Nancy, il avait déjà lancé une première salve: «J'adresse un avertissement très clair qui doit être bien entendu: tous ceux qui tiendront des propos contraires aux valeurs de la République seront instantanément mis dehors du territoire de la République française. Il n'y aura pas d'exception, il n'y aura aucune indulgence.» Précisant aussitôt «sur le territoire de la République française, on considère que les hommes et les femmes sont à égalité». Dans le domaine médical: «Quand on va à l'hôpital (...) même médecin pour les hommes et pour les femmes.» À la piscine, «mêmes horaires pour les hommes et pour les femmes». Dans les cantines scolaires, «mêmes menus pour les enfants de la République laïque». Le candidat avait conclu sur ce point: «C'est la France! Nous resterons ouverts mais personne ne nous fera changer là-dessus parce que c'est le socle

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant