Sarkozy met en garde contre le vote FN

le
2
En meeting dans le Var, le président-candidat a déclaré qu'il comprenait les «souffrances» qui peuvent pousser certains vers le Front National mais que cela profitait avant tout à son rival socialiste.

À deux semaines du premier tour, Nicolas Sarkozy a dénoncé samedi dans le Var les risques d'un vote pour le Front national qui profiterait à son rival François Hollande et à la gauche, dont il a violemment dénoncé les «leçons de morale» sur l'immigration.

Après s'être clairement adressé vendredi à Caen aux électeurs de François Bayrou, le président-candidat s'est tourné samedi vers ceux de Marine Le Pen, dans un département considéré comme un des fiefs historiques du FN.

En 2007, Nicolas Sarkozy avait réussi un casse historique sur les voix du FN en ramenant son chef vieillissant Jean-Marie Le Pen à 10,44% des suffrages. Cinq ans plus tard, sa tentative de rééditer l'opération s'annonce plus délicate, puisque Marine Le Pen est créditée de 15 à 16% dans les sondages. «Je suis même persuadée qu'elle est sous-estimée», glisse, inquiet, un élu varois.

«Le vote pour le Front national augmentera les souffrances»

Devant un parterre convaincu de plusieurs

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dctt le samedi 7 avr 2012 à 19:52

    Son programme c'est son bilan aussi nul que lui Vivre en sécurité dans un monde ouvert.Aucune idéologie de haine ne peut être tolérée dans notre pays.La délinquance n’est pas de la faute de la société.L’Europe est un continent ouvert. Elle ne doit pas être un continent passoire.Décider qui a le droit de s’installer sur notre territoire fait partie de notre souveraineté. Seuls peuvent s’installer en France ceux qui partagent les valeurs de la République.Extraits de son livre.........

  • dctt le samedi 7 avr 2012 à 19:51

    Son programme c'est son bilan aussi nul que lui Vivre en sécurité dans un monde ouvert.Aucune idéologie de haine ne peut être tolérée dans notre pays.La délinquance n’est pas de la faute de la société.L’Europe est un continent ouvert. Elle ne doit pas être un continent passoire.Décider qui a le droit de s’installer sur notre territoire fait partie de notre souveraineté. Seuls peuvent s’installer en France ceux qui partagent les valeurs de la République.Extraits de son livre.........