Sarkozy maintiendra le cap des réformes en 2011

le
0
À l'occasion d'une allocution télévisée centrée sur les questions nationales, le chef de l'État entend apparaître comme un président «protecteur».

À chaque président, son style et sa méthode. François Mitterrand avait sa manière, toute particulière, de préparer ses vœux télévisés : plusieurs jours avant de s'envoler pour Venise ou Assouan, où il aimait passer Noël avec sa fille Mazarine, il griffonnait quelques idées sur des petits bouts de papier, qui restaient quelque temps au fond de ses poches. Il ne s'attachait à la rédaction de son texte qu'au tout dernier moment - parfois le jour même. Et dans la douleur. La méthode de Nicolas Sarkozy est tout autre. Conscient de l'importance de ce «rituel républicain», le président aime prendre son temps. Il est parti au Maroc, la semaine dernière, avec une ébauche de projet dans sa valise, dont il avait défini au préalable les grandes lignes avec sa garde rapprochée. Cette première mouture «a évolué en fonction de l'actualité», indique un conseiller. «C'est un rendez-vous important, poursuit-il. Il s'agit de l'intervention la plus regardée en Franc

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant