Sarkozy, la campagne qui ne dit pas son nom

le
4
Sarkozy, la campagne qui ne dit pas son nom
Sarkozy, la campagne qui ne dit pas son nom

« La primaire, c'est le 9 septembre pour le dépôt des candidatures. Et, croyez-moi, je n'ai pas l'habitude d'être en retard ! » prévient Nicolas Sarkozy devant ses supporteurs. A ceux qui doutent encore qu'il participera à la primaire de la droite en novembre, comme à ceux qui le pressent d'accélérer l'annonce de sa candidature, le président des Républicains a envoyé mardi le plus clair des messages : oui, il sera bel et bien candidat, mais il ne se laissera pas dicter son calendrier. « J'ai ma petite idée du scénario. Mais il faut que j'en garde sous le pied. » Malmené dans les sondages, distancé par Alain Juppé, Sarkozy veut rester maître du temps et des événements. Tout juste rentré d'une semaine de vacances à Los Angeles avec son épouse, Carla, l'ex-chef de l'Etat s'offre depuis hier une tournée de quarante-huit heures en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Au programme : trois séances de dédicaces de son livre « la France pour la vie », un meeting, des tables rondes et plusieurs rencontres à huis clos avec les élus du coin. Nice et Toulon hier. Marseille et Aix-en-Provence aujourd'hui. Bref, une campagne qui ne dit pas son nom. Et surtout la meilleure manière de se rassurer dans ces terres ultra-sarkozystes, où le chef de l'opposition est comme chez lui.

« Il ne bougera pas avant juillet. Peut-être même pas avant la fin août »

Attablé mardi matin sous une tonnelle, dans un parc à Nice, Sarkozy enchaîne les signatures  : 650 en deux heures, et 250 exemplaires vendus. Pour l'approcher, les curieux doivent s'armer de patience. Ce qui ne refroidit pas Paola, arrivée dès l'aube avec quatre livres sous le bras. « C'est l'homme le plus intelligent au monde. Le seul qui peut remettre la France sur le droit chemin », lâche cette fan absolue. Dans la file d'attente, son amie Rina loue son « charisme, son énergie ». « Alors que Hollande, c'est un mollasson ! » s'emporte la sexagénaire. Et gare à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • phili646 il y a 9 mois

    Tout sauf Sarkozy !!!

  • phili646 il y a 9 mois

    Dans le style " je n'ai pas compris qu'on ne voulait plus de moi" voila le Sarkozy nouveau !!!

  • M7097610 il y a 9 mois

    en 2012 aussi, les électeurs n'ont pas été en retard pour le virer ! Et si cela doit se reproduire, je revoterai Hollande.

  • M2723293 il y a 9 mois

    Les niçoises mal retapées et qui ont eu un mari mou du genou sont devenues les groupies du petit.Quant à le qualifier de plus intelligent du monde, c'est avoir peu de connaissance de ce monde.