Sarkozy : l'UMP dénonce un «cabinet noir» à l'Élysée

le
0
Les proches de l'ex-chef de l'État demandent des comptes sur l'implication de l'entourage de Hollande dans cette affaire.

Des proches de François Hollande ont-ils exigé d'un collaborateur de l'Élysée qu'il prête la main à une enquête parallèle contre Nicolas Sarkozy? L'accusation, qui donne corps à l'hypothèse d'un «cabinet noir» destiné à abattre l'ancien président en alimentant contre lui la machine des «affaires», est d'une particulière gravité: s'il était établi que des membres éminents de l'équipe de François Hollande se sont affranchis des règles de droit pour tenter de compromettre son prédécesseur, l'affaire n'irait pas sans conséquences - juridiques et politiques. Le magazine Valeurs actuelles l'affirme, en publiant une interview de l'ancien responsable du service informatique de l'Élysée, Bernard Muenkel. Il lui aurait été demandé d'accomplir des recherches illégales de documents numériques susceptibles de mettre directement en cause Nicolas S...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant