Sarkozy ironise sur les propositions fiscales de Hollande

le
6
SARKOZY IRONISE SUR LES PROPOSITIONS FISCALES DE HOLLANDE
SARKOZY IRONISE SUR LES PROPOSITIONS FISCALES DE HOLLANDE

MEAUX, Seine-et-Marne (Reuters) - Nicolas Sarkozy a ironisé vendredi sur les propositions formulées la veille par François Hollande en matière fiscale, estimant que le candidat socialiste à l'élection présidentielle avait changé d'avis.

"(Sur la taxation des exilés fiscaux), je vois qu'en une journée il a changé d'avis, parfait", a déclaré à la presse le président-candidat, en marge d'un déplacement à Meaux.

"Et puis alors voilà qu'il demande la création d'un bouclier fiscal, c'était bien la peine de protester quand il y en avait un", a-t-il ajouté.

Dans la matinée, Nathalie Kosciusko-Morizet, porte-parole de campagne de Nicolas Sarkozy, a estimé que François Hollande "suivait" les propositions du président sortant.

"Il suit, il essaye de revenir sur un certain nombre de propositions qu'a faites Nicolas Sarkozy parce qu'il sent bien qu'il est en perte de vitesse", a-t-elle déclaré sur RTL. "Il s'est mis hier en position de suiviste", a-t-elle ajouté.

Invité jeudi soir de l'émission 'Des paroles et des actes' sur France 2, François Hollande a proposé d'élargir la taxe proposée par Nicolas Sarkozy sur les exilés fiscaux en renégociant les conventions fiscales avec la Belgique, la Suisse et le Luxembourg.

Il a également suggéré un plafonnement de l'imposition à 85% des revenus, présenté par la droite comme un nouveau "bouclier fiscal".

Sous la pression de la crise et de l'opinion publique, le gouvernement avait fait supprimer en juillet dernier le "bouclier fiscal" qui avait été renforcé en juillet 2007 afin de plafonner l'imposition à 50% des revenus.

Reprenant le slogan du candidat PS, "Le changement, c'est maintenant", le ministre du Travail Xavier Bertrand a de son côté estimé sur Europe 1 que François Hollande changeait "tout le temps" d'avis.

"Le changement d'avis, c'est tout le temps", a-t-il ironisé.

Pour la première fois, plusieurs sondages ont donné cette semaine Nicolas Sarkozy devant le candidat PS ou a égalité au premier tour de l'élection présidentielle d'avril-mai.

Chine Labbé

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • xDamx le vendredi 16 mar 2012 à 15:32

    @M4189758 - Bien sûr que ce sera nous qui le payerons. À moins d'en arriver à la situation de la Grèce et d'effacer la dette mais on en est encore bien loin malgré ce que certains essaient de nous dire pour nous effrayer et faire monter les extrêmes. Les fonctionnaires engagés en 1981 ou 1995, c'est parce qu'il y a eu des gens pour voter (ou pour ne pas voter peut-être justement). On n'a que les hommes politiques qu'on mérite de toute façon...

  • M4189758 le vendredi 16 mar 2012 à 14:42

    JPi - Temps de travail plus temps de retraite, les fonctionnaires engagés en 1981 seront encore payés pendant 30 ans (2042) ? Ceux engagés en 1995 pendant 45 ans. C'est ça le surendettement de la France. Et Mr Hollande veut réalimenter la machine à perdre en 2012. Tandis que Mr Sarkozy ne veut pas en parler. Au pays de Sarkollande on ne sait comment traiter le surendettement de l'état. Mais c’est nous qui le payerons.

  • M4189758 le vendredi 16 mar 2012 à 14:41

    JPi - On peut ironiser des propositions fiscales gauches, droites. Augmenter les impôts ne résoudra pas le problème de la dette France qui elle augmente 'automatiquement' de 90 milliards par an. L'état doit réduire ses dépenses. Nous constatons, au pays du Sarkollande, l'incapacité d'y arriver. Le surendettement n'est ni de gauche ni de droite càd que c'est nous tous qui devrons rembourser.

  • gmich10 le vendredi 16 mar 2012 à 14:39

    "Les promesses n'engagent que ceux qui les ecoutent !" ,Holande (je n'utilise pas "Monsieur" qui est une marque de noblesse) connait ses classiques.Les 5 prochaines années vont être dramatiques pour notre pauvre pays.

  • M6744133 le vendredi 16 mar 2012 à 14:04

    QUELLE ANALYSE CHER M310..on decrait te prooser à la Présience de l'Eurogroupe à Bruxelles ! avec toi l'europe ira vers les abîmes ! tu n'y comprend rien à rien ! PAUVRE fRANCE QU'as tu fait de tes enfants ?

  • M3101717 le vendredi 16 mar 2012 à 13:57

    Elles ont le mérite d'exister au moins ;-) Qui a trouvé le programme du candidat sortant ? Même Lenglet a avoué hier ne pas le connaître. Pourtant, il le cherche ;-)