Sarkozy invite ses ministres à être «fiers»

le
0
Le président sortant, Nicolas Sarkozy, a réuni mercredi un dernier Conseil des ministres empreint de nostalgie.

Ils sont sortis en ordre dispersé, comme ils le font à chaque fois. Certains se sont éternisés dans la cour de l'Élysée. D'autres ont rejoint rapidement leur voiture sans un mot. Ainsi, le ministre de l'Industrie, l'ancien socialiste Éric Besson, n'a pas traîné. Mais Nadine Morano a joué les prolongations, ne se lassant pas de montrer aux journalistes le petit chevalet en carton sur lequel est inscrit son nom et que le président sortant venait de signer: «Avec mon affection, Nadine.» Un trésor que la ministre de l'Apprentissage, bientôt grand-mère, compte garder précieusement et qu'elle léguera à ses enfants.

Mercredi matin s'est tenu le tout dernier Conseil des ministres du quinquennat. Un Conseil d'une bonne heure, bien plus long que ceux de ces dernières semaines. Au cours de la réunion, François Fillon a dressé le bilan du quinquennat. «L'engagement principal de Nicolas Sarkozy en 2007 a été tenu» et «cet engagement, c'était de remettre la France en mouv

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant