Sarkozy invite au rassemblement pour 2015, Le Pen pense à 2017

le
0

(Actualisé avec voeux de François Fillon, Raffarin) PARIS, 31 décembre (Reuters) - Nicolas Sarkozy a appelé mercredi au rassemblement de la droite pour "construire l'alternative" en France, dans ses voeux pour 2015, tandis que Marine Le Pen renvoyait dos à dos le PS et l'UMP en augurant de futures victoires pour le Front national. Le prédécesseur de François Hollande, qui a repris les rênes de l'UMP en vue d'une possible revanche à l'élection présidentielle de 2017, a diffusé à la mi-journée une courte vidéo sur son compte Facebook dans laquelle il renouvelle ses appels à l'unité malgré les rivalités au sein de son camp. "Rien n'est possible sans le rassemblement de chacun. Rassembler. Nous pourrons alors construire l'alternative pour la France", déclare-t-il dans une forme de "clip" ponctué d'appels de militants au rassemblement, à l'audace, à l'intégrité. "Je veux dire à tous nos adhérents, à tous nos amis, à tous ceux qui espèrent en nous, que ce rassemblement et cette union sont en marche, rien ne viendra les mettre en cause", ajoute Nicolas Sarkozy. "Il faut moderniser notre pays pour que les entreprises soient compétitives, pour que les jeunes aient envie de réussir dans ce pays qui est le leur, pour que l'école puisse former les jeunes au monde de demain et non pas au monde d'hier", dit-il. "2015 c'est l'année du travail, après que l'année 2014 a été l'année du rassemblement. (...) Tous ceux qui ont envie d'y participer, de nous donner leurs idées et de construire cette alternative sont les bienvenus", conclut-il dans une adresse, notamment, aux centristes. Son plus sérieux rival à droite pour 2017, Alain Juppé, candidat à la primaire de 2016, a publié pour sa part un message sur son blog en formulant le voeu "qu'ensemble nous fassions de 2015, 2016, 2017 des années bonnes pour la France". LE FN ET "SON CHEMIN VERS LE POUVOIR" L'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, qui s'est rangé aux côtés du maire de Bordeaux, souhaite dans des voeux à la Prévert "que Nicolas Sarkozy trouve le chemin pour modérer 'l'antisarkozysme primaire'" et qu'"Alain Juppé chausse ses bottes de 7 lieues". Autre rival potentiel pour Nicolas Sarkozy, François Fillon exhorte l'opposition à "renouveler l'espérance française". "En cette nouvelle année 2015, je voudrais que les Français puissent sentir que l'avenir est encore ouvert", écrit l'ancien Premier ministre sur son blog. Le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan, président de "Debout pour la France", exprime dans un message vidéo le voeu d'"une année utile pour la France, celle du sursaut national". Dans une vidéo diffusée sur le site du FN, Marine Le Pen revient sur 2014, "une année difficile". "2014 ne pouvait pas être une belle année pour la France parce que 2014 a vu le pouvoir socialiste s'accrocher pour survivre, sourd à l'immense contestation populaire", souligne-t-elle, rappelant le "succès historique" du FN aux élections municipales et européennes. "Rien, regrette-t-elle, n'a véritablement bougé en France en 2014. Ce sont toujours les mêmes qui tiennent les rênes du pouvoir ou aspirent à y revenir". Le changement émanera selon elle du "camp des patriotes" qui "a continué de poser les pierres de son chemin vers le pouvoir". "Le PS n'est plus rien, l'UMP n'a pas réussi à se relever, il nous reste maintenant à continuer de rassembler pour l'emporter bientôt", poursuit-elle en évoquant les élections départementales et régionales de 2015, "année charnière" avant la présidentielle. (Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant