Sarkozy insulté à son arrivée à la Réunion

le
1
VIDÉO - Un jeune homme a été interpellé mercredi à l'aéroport de Saint-Denis après avoir traité de «pauvre con» le président-candidat et lui avoir souhaité sa «mort dans les urnes».

«Pauvre con, pauvre con, on va te faire la mort dans les urnes.» Le président-candidat Nicolas Sarkozy a connu une arrivée chahutée mercredi sur l'île de la Réunion, selon plusieurs témoins sur place. «Un jeune homme a insulté le président de la République en lui serrant la main», a confirmé le directeur de cabinet du préfet de la Réunion, Benoit Huber. «Il a été interpellé par la garde rapprochée de M. Sarkozy et remis à la police aux frontières», a-t-il indiqué.

Le chef de l'État s'apprêtait à monter en voiture lorsqu'il a voulu aller serrer les mains des militants UMP venus l'accueillir. Alors qu'il s'approchait des barrières, il s'est fait traiter de «pauvre con» par un homme de 23 ans. Nicolas Sarkozy n'a pas réagi et a poursuivi son bain de foule, en continuant de lancer des «merci, merci» et en saisissant les mains qui se tendaient vers lui.

Peu de temps auparavant, le jeune homme avait été pris à partie par une militante UMP qui l'avait frapp

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le mercredi 4 avr 2012 à 14:59

    JPi - On pourrait 're dire' : on récolte ce qu'on a semé. Mais ce qui est permis à certains ne l'est pas à d'autres. C'est ça la république: égalité dans les traitements, fraternité dans les relations et ne parlons pas de liberté.