Sarkozy : «Il n'y a pas de problème Fillon»

le
0
L'Élysée cherche à apaiser les relations à l'intérieur de la majorité.

«Amitié», «compréhension», «confiance». Ces mots de François Fillon ne décrivent pas sa relation au président de la République mais le lien qui unit les habitants de Bückeburg et de Sablé-sur-Sarthe, jumelées depuis quarante-cinq ans. Profitant de sa venue à Hanovre dimanche soir, pour l'inauguration de la foire industrielle, le premier ministre a fait un crochet lundi jusqu'à cette petite ville allemande aux rues pavées, perdue dans la brume, jumelée à son fief sarthois par celui qui fut son mentor, l'ancien maire de Sablé, Joël Le Theule.

Fillon s'est offert quelques heures de détente, loin des critiques émanant de son propre camp. Après Jean-François Copé, qui lui a reproché la semaine dernière de ne pas «jouer collectif», son prédécesseur Jean-Pierre Raffarin, qui ne le porte pas dans son c½ur, lui a demandé dimanche matin de réaffirmer sa «loyauté» au président.

Ces attaques -qui font suite à l'appel de Fillon à voter «contre le FN»

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant