Sarkozy : Fillon et MAM n'ont pas commis de «faute»

le
0
Le chef de l'État a fait jeudi soir une distinction très nette entre les deux cas, soutenant plus fermement le premier ministre.

«Si j'avais pensé qu'il y avait une faute, j'aurais agi.» Nicolas Sarkozy est revenu jeudi sur les deux sujets qui ont vampirisé l'actualité politique de ces derniers jours: les vacances de François Fillon en Égypte et celles de Michèle Alliot-Marie en Tunisie. Pour le chef de l'État, l'affaire est donc close. Le premier ministre et la ministre des Affaires étrangères ne quitteront pas le gouvernement. Soucieux de montrer que ces polémiques l'ont préoccupé et qu'il n'est pas indifférent à la sensibilité de l'opinion publique sur ces sujets, Sarkozy a toutefois admis qu'il avait «regardé de près les deux éléments». Les conclusions de ses analyses, il les a livrées jeudi soir aux Français. «Pas un centime d'argent public n'a été détourné» et «la politique étrangère de la France n'a été impactée ni par le déplacement en Tunisie ni par le déplacement en Égypte», a-t-il assuré.

Pas de «faute», donc. Pourtant, le président a fait jeudi soir une dis

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant