Sarkozy fait une visite éclair en Chine pour préparer le G20 

le
0
Le président de la République entend rassurer son homologue sur la situation de la dette de la zone euro.

Le monde entier cherche à rassurer le premier investisseur du monde, la Chine. Et la France n'est pas en reste. Sur le chemin de la Nouvelle-Calédonie où il doit assister à l'ouverture des Jeux du Pacifique, Nicolas Sarkozy fait aujourd'hui une escale à Pékin. Annoncée seulement dimanche dernier - mais prévue depuis un mois, assure l'Élysée -, la visite éclair de quatre heures du président français vise surtout à donner des assurances aux dirigeants de la deuxième économie mondiale, alors que l'Europe et les États-Unis font face à une crise de la dette sans précédent. Le chef de l'État doit ­dîner ce soir avec son homologue chinois, Hu Jintao, à Pékin. «Dans le contexte actuel et à un peu plus de deux mois du sommet du G20 à ­Cannes, en novembre, ce n'est pas très difficile de deviner les sujets qu'ils vont aborder», confie une source diplomatique. En clair, il sera question de dette et du G20.

Des signes de nervosité

Pékin, qui a notamment investi d...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant